Visionner la Bande Annonce du film

ONCE UPON A DANSE

Anne Luci Domange Viscardi
Film en cours de développement

ARTS & CULTURE

Il était une danse, il était la danse… Il était une fois la danse dans ma vie, il y a longtemps… Il était une fois où j’ai su, que si mon passé avait été différent, la danse serait restée ma partenaire de vie… Quand je suis sortie de l’amnésie traumatique, il y a presque 4 ans, j’ai été envahie par un besoin, celui de danser. Avec les souvenirs qui se libéraient, « ma danse » se libérait également... Alors, j’ai dansé seule dans mon salon. La vérité était remontée au conscient, c’était dur et à la fois libérateur. J’acceptais cette envie de danser… Et puis entre 2 mouvements, j’ai eu un flash… J’ai étudié la danse, je l’ai pratiqué, enseigné… Et puis mon corps est devenu trop douloureux, si transformé, si camouflé, que j’ai arrêté de vivre ce droit au mouvement, ce droit à la danse…






Alexandre Cornu


Hétéroclite, c'est le parcours revendiqué d'Anne Lucie Viscardi.

Une formation diversifiée en Communication, Danse, Théâtre, Chant, Psychologie et Art Thérapie, a permis à Anne Lucie de vivre et apprécier de nombreuses expériences professionnelles. 


Son parcours de vie  lui a permis d'exercer différents métiers et de développer une  réelle qualité d’écoute et d’adaptation.

Photographe, Régisseuse spectacle, Directrice Artistique au sein d’une société de
doublage de films, Directrice de production en charge d’émissions TV et documentaires,
Entrepreneure, Conseil en Communication, Rédactrice…

C’est au sein de l’écosystème audiovisuel et cinématographique des Hauts de France, que cela soit d’un côté ou de l’autre de la caméra, tantôt en écriture, réalisation, production, post-production, communication, qu’Anne Lucie évolue depuis plus de 20 ans.

Aujourd’hui, la vie fait qu’elle se consacre davantage aux activités de Coach, Art
Thérapeute, Autrice et Réalisatrice.
S’investir au coeur de projets créatifs, les soutenir, relever les défis, pourvu qu’ils soient artistiques, est ce à quoi elle préfère dépenser de l'énergie.