Visionner la Bande Annonce du film

LES HEURES HEUREUSES

Martine Deyres

SOCIÉTÉ

Pendant la seconde guerre mondiale, 45 000 internés sont morts dans les hôpitaux psychiatriques français. Un seul lieu échappe à cette hécatombe : l’asile d’un village isolé du centre de la France. À Saint-Alban, soignants, religieuses et malades ont travaillé côte-à-côte à la survie de tous pour tous. Sur fond de résistance active, les médecins ont entraîné toute une communauté dans l’élaboration d’une nouvelle conception de la psychiatrie et de la place du fou dans la société. La lutte contre l’oppresseur allemand se transforme en lutte contre toute forme d’oppression et d’enfermement et Saint-Alban devient le creuset du mouvement de «psychothérapie institutionnelle » qui révolutionne la psychiatrie après-guerre. Composé d’archives filmées retrouvées dans l’hôpital, de photographies et d’archives sonores, le film nous plonge, sur plusieurs décennies, dans l’intensité d’un quotidien réinventé, où courage politique et audace poétique ont renouvelé le regard porté sur la folie. Retrouver la mémoire de Saint-Alban, c’est au-delà de la psychiatrie, faire écho aujourd’hui à notre propre capacité d’invention et d’accueil.


2019

Our Lucky Hours

77'
Full HD (1080x1920)
16:9
Couleur
DCP / File
VO(FR)/VOSTEN/VI

Martine Deyres avec la collaboration de Anne Paschetta
Jean-Christophe Beauvallet, Jean-Christophe Gaudry, Dino Berguglia et Etienne Curchod
Olivier Hespel, Marianne Roussy et Olivier Schwob
Olivier Brisson et Nicolas Marinoni
Philippe Boucq, Catherine Catella et Martine Deyres

Bande à part Films et Lux Fugit Film

Cinéforom


Le CNC - Centre national du cinéma et de l’image animée, La Région Languedoc-Roussillon en partenariat avec le CNC, La Région Provence-Alpes-Côte d’Azur en partenariat avec le CNC, la Bourse brouillon d'un rêve de la SCAM, la SACEM pour la musique, la Culture avec la Copie Privée, L’Office fédéral de la culture (OFC), de la FONDATION SUISA, la RTS Radio Télévision Suisse, Cinéforom et la Loterie Romande, l’ASCLEPIOS et de Lonicera, La Procirep-Société des Producteurs et de l’Angoa, Tax Shelter du Gouvernement fédéral Belge, BM Invest.


LA COLLECTION DE L’ART BRUT, LAUSANNE / LAM – LILLE MÉTROPOLE MUSÉE D’ART MODERNE, D’ART CONTEMPORAIN ET D’ART BRUT / INSTITUT JEAN-VIGO – CINÉMATHÉQUE EURO-RÉGIONALE, PERPIGNAN / CICLIC : L’AGENCE RÉGIONALE DU CENTRE-VAL DE LOIRE POUR LE LIVRE, L’IMAGE ET LA CULTURE NUMÉRIQUE / L’ALHAMBRA, CINÉMARSEILLE





Arles 2019 -Les Rencontres de la Photographie - Programmation Tënk en escale à Arles - Les Nuits de Fanton

VISIONS DU RÉEL 2019 (NYON) - Mention Spécial - Compétition National.

Née à Lyon en 1972, Martine Deyres a d’abord suivi des études théâtrales et été comédienne avant de se diriger vers le cinéma documentaire. Formée aux Ateliers Varan puis à Lussas (Master 2 documentaire de création), elle réalise des films sur des lieux publics aux dispositifs hygiénistes et standardisés, tels que Lieu commun (2003) ou White Spirit (2006). Elle aborde depuis quelques années le contrepoint en s’intéressant au monde de la psychiatrie. En travaillant à la préparation de son long métrage "Les heures heureuses" sur l’asile de Saint-Alban, elle a rencontré le célèbre psychiatre Jean Oury avec qui elle a réalisé un long film d’entretiens, Le sous-bois des insensés (2015).

Filmographie & Parcours professionnel :


2019/ LES HEURES HEUREUSES 77' - Les Films du Tambour de Soie

2015 / LE SOUS-BOIS DES INSENSÉS. UNE TRAVERSÉE AVEC JEAN OURY 89' - Les Films du Tambour de Soie
2015 / JEAN OURY, RENCONTRE À LA BORDE 52' - Les Films du Tambour de Soie

2010 / L’HOMME SANS CHAPITEAU 52’ production Adalios - GroupeGalactica

2006 / WHITE SPIRIT production Le GREC, 37’
Prix du CECI- Ecrans documentaires, Arcueil, Prix VOD- Docs en court, Collection GREC du Forum des Images

2003 / LIEU COMMUN Film de fin d’études
Sélection Compétition française - Cinéma du Réel, 2004
PAS D’ACCORD (1) documentaire de 30’ co-réalisés avec Gilles Chatelard et Jeanne Delafosse - Ardèche Images Production
PAS D’ACCORD (2) documentaire de 52’ co-réalises avec Gilles Chatelard et Jeanne Delafosse - Ardèche Images Production

2000 / Quelque chose de très précieux, de Arlette Girardot, co-auteure et assistante à̀ la réalisation Production : Vie des Hauts Prod. 52’

COLLABORATION FILMIQUE
Depuis 2007 / Compagnie chorégraphique Flashtanz, Paris - créations vidéo

INTERVENTIONS ENSEIGNEMENT

2014 / Workshops et conférence - Ecole Européenne Supérieure de l’Image
2012 / interventions au sein de l’ARC Documentaire - Institut Supérieure des Beaux-Arts, Besançon 2011 / interventions au sein de l’ARC Documentaire - Ecole Régionale des Beaux-Arts, Besançon 2010 / encadrement session film documentaire - Classes A3 cinéma

2008 / interventions au sein de l’ARC Documentaire - Ecole Régionale des Beaux-Arts, Besançon 2006 / encadrement session film documentaire - Classe A3 cinéma -

COMÉDIENNE

1994 -1999 / Comédienne dans les compagnies : Colibri, La Grave et Burlesque Equipée du Cycliste, Le Horla.
1995 / Rôle de Sylvia dans le film de Pascal Kane, L’éducatrice